Menu

Voyage en avion et la grossesse : Le troisième trimestre

Voyage en avion et la grossesse : Le troisième trimestre

Même si vous vous sentez mieux, au cours du dernier trimestre de la grossesse vous devez faire particulièrement attention à éviter la naissance prématurée. De plus, les sièges d’avion ne sont pas les plus confortables.

Le vol dans le troisième trimestre de la grossesse

La majorité des compagnies aériennes dans sa réglementation n’acceptent pas de faire monter à bord des femmes enceintes après la 34e semaine de la grossesse (chaque compagnie fixe ses limites). En plus de la naissance prématurée, la femme risque aussi d’avoir une syncope associée avec des complications de la circulation sanguine (en raison de la position assise trop longue). Vous allez trouver des informations détaillées sur les règles spécifiques à chaque compagnie aérienne auprès du centre de service téléphonique au 801 420 303.

Si vous décidez de prendre l’avion, demandez à votre médecin un certificat indiquant le mois de la grossesse. Cela permettra d’éviter une situation désagréable à l’aéroport. Certaines compagnies aériennes ont leurs propres formulaires qui doivent être remplis par médecin. 

Au cas où la naissance commence prématurément, il est conseillé de voyager avec un sac contenant les choses les plus nécessaires à l'hôpital.

Attention!
Avant de voyager, nécessairement rendez la visite chez votre gynécologue. C’est à lui de déterminer si le vol sera sans danger pour vous et votre bébé.

 

Les conseils et suggestions contenues dans cet article et dans les articles qui s'y rapportent ne sont que de nature informative et auxiliaire et ne peuvent pas constituer le fondement d'une quelconque réclamation contre eSky.fr.

Vous êtes intéressé par l'article, mais vous avez besoin de plus d'informations ?
Merci pour l’aide

Votre avis nous aidera à créer des articles plus adaptés et de meilleure qualité.

Nous n'avons pas été en mesure d'envoyer vos suggestions pour le moment.

Envoyez de nouveau ou réessayez plus tard